Tout savoir sur la VMC double flux

Pour garantir le confort de l’habitat, il est indispensable d’installer un bon système de ventilation. Depuis quelques années, la VMC double flux intéresse de plus en plus de propriétaires. Cela est dû aux nombreux bénéfices qu’elle procure. Tour d’horizon sur l’importance et le principe de fonctionnement de ce genre d’appareil.

VMC double flux : l’essentiel à connaître

Puisque l’air intérieur est plus pollué que celui de l’extérieur, il est nécessaire de choisir un bon système pour un meilleur renouvellement de l’air. D’autant plus qu’une maison bien ventilée est saine et a une qualité d’air préservée. Ainsi, la ventilation double flux ou VMC double flux est un système très performant assurant de nombreuses fonctions. C’est une version améliorée de la VMC simple flux. Elle est très agissante pour garantir un renouvellement d’air optimal dans un logement. En plus, elle permet également de bien limiter les déperditions de chaleur. Le principe de fonctionnement de cet appareil est très ingénieux.

Elle insuffle de l’air purifié venant de l’extérieur dans le salon, la chambre et la salle à manger. Mais il évacue l’air vicié de l’intérieur, surtout dans les sanitaires et la cuisine. Elle a aussi un rôle prépondérant pour optimiser les performances énergétiques. En effet, lorsque la VMC extrait l’air pollué, elle en récupère les calories afin de préchauffer l’air neuf avant de l’insuffler dans les pièces. Enfin, le système de cet appareil consiste à filtrer l’air entrant et le préchauffer. Ce qui est essentiel pour limiter les déperditions thermiques et surtout pour économiser l’énergie pour le chauffage pendant l’hiver. En inversant son système, cet appareil peut aussi rafraîchir une maison en été.

Comment choisir le meilleur produit ?

En termes d’économie d’énergie et de renouvellement d’air, la VMC double flux est la solution de ventilation la plus appropriée. De nombreuses marques proposent diverses gammes de ce produit sur le marché. C’est pour cela qu’il est souvent difficile de faire le bon choix. Pour ce faire, il est impératif de considérer quelques critères. Ainsi, il faut avant tout vérifier le rendement VMC double flux. Il représente la quantité de chaleur récupérée dans l’échangeur. Il s’agit de l’apport de chaleur qui va servir à chauffer l’intérieur. Il varie en fonction de la qualité du modèle choisi. En effet, certains échangeurs ne peuvent dépasser les 60% de rendement. Tandis que d’autres sont en mesure de surpasser les 90%.

D’autant plus que l’économie de chauffage augmente en fonction du niveau de rendement regagné. Ensuite, il faut aussi miser sur le choix du débit d’air adéquat. Le débit d’air pris en charge par l’appareil correspond au volume d’air qu’il est capable de renouveler en l’espace d’une heure. Il ne s’agit pas ici de choisir le modèle offrant le débit supérieur, mais de choisir la VMC double flux présentant le débit correspondant aux réels besoins de l’habitation et des occupants. Enfin, pour assurer une installation de qualité, il est toujours recommandé de contacter des professionnels compétents. Ils disposent du savoir-faire nécessaire pour assurer l’intervention. Pour ce faire, ils sont équipés de divers matériels très innovants.