Remplacer son portail par un portail électrique

Pour sécuriser l’accès à leur domicile, certains propriétaires font le choix d’installer un portail à l’entrée de leur propriété. Pour plus de confort et de sécurité, vous pouvez remplacer votre portail par un portail électrique. Voici tout ce qu’il faut savoir sur cette opération.

Pourquoi opter pour un portail électrique ?

Le portail électrique est beaucoup plus pratique et sécurisant que le portail manuel. Lorsque l’on sort de chez soi, il suffit d’appuyer sur une télécommande pour que le portail électrique s’ouvre : plus besoin de descendre de son véhicule. Grâce à la domotique, il est également possible de contrôler l’ouverture et la fermeture de votre portail directement avec votre smartphone.

Beaucoup de personnes possédant un portail non motorisé laissent celui-ci ouvert, car ils n’ont pas envie de descendre de voiture, ce qui peut poser des problèmes de sécurité en leur absence. Le portail électrique peut aussi être actionné depuis la maison, ce qui est très pratique en particulier lorsque l’on reçoit des invités.

Concernant le design de votre portail électrique, vous aurez le choix entre le PVC, l’aluminium, le fer forgé ou le bois. Tous les designs sont possibles, du portail moderne en alu au portail ajouré en fer forgé en passant par le modèle classique en bois. Le choix du matériau pourra se faire en fonction :

  • Du style de votre maison ;
  • Des avantages et des inconvénients de chaque matériau.

Par exemple, l’aluminium est plus robuste, mais le PVC est plus économique. Faites réaliser plusieurs devis pour comparer les prix !

Quel type de portail électrique choisir ?

Il existe deux types de portails : le portail coulissant et le portail battant. Pour faire votre choix, vous devrez notamment prendre en compte la disposition de votre terrain.

Le portail électrique coulissant

Doté d’une motorisation à transmission par crémaillère, le portail coulissant s’ouvre vers la droite ou la gauche. Il peut être monté sur rail ou être autoportant. Il existe des modèles à deux battants (un battant s’ouvrant vers la droite et l’autre s’ouvrant vers la gauche) pour une meilleure résistance au vent. L’installation d’un portail coulissant est indiquée en cas d’allée en forte pente ou de passage très large. Le portail autoportant est idéal si l’on ne veut pas poser de rail au sol ou si l’on veut éviter les problèmes de graviers gênant le passage du portail sur le rail.

 Le portail électrique battant

Le portail battant est plus facile à installer. S’ouvrant généralement vers l’intérieur, il offre un angle d’ouverture à 90° ou 180° selon le type d’installation (en applique ou en vantaux). Un espace est nécessaire pour faire pivoter les battants. Le type de motorisation dépend du poids des battants :

  • À vérins à vis sans fin ;
  • À bras articulés (pour un angle d’ouverture supérieur à 90°) ;
  • Enterrée (pour une discrétion maximale) ;
  • À vérins hydrauliques (pour les portails très lourds).

Le principal avantage du portail battant, c’est son coût. Le mécanisme étant plus simple, il est moins onéreux que le portail coulissant.

Motoriser son portail, une solution alternative

Si vous possédez déjà un portail en bon état, vous pouvez motoriser celui-ci, qu’il soit coulissant ou battant. Attention toutefois au matériau de votre portail : la motorisation a tendance à provoquer des points de pression à certains endroits. Pour certains modèles battants en bois et en PVC, une motorisation risquerait donc de provoquer des déformations.

Si vous êtes bon bricoleur et que vous avez de bonnes connaissances en ce qui concerne les branchements électriques, vous pourrez installer la motorisation de votre portail vous-mêmes. L’opération ne devrait pas prendre plus de 3 heures de temps si vous prenez soin de bien lire la notice. Sinon, n’hésitez pas à demander à un spécialiste de se charger de l’opération. Vous aurez alors l’assurance d’un travail bien fait !