Réfection de toiture : des éléments de réponses aux questions les plus fréquentes

De tous les éléments de la maison, la toiture est surement la plus soumise à diverses agressions. Année après année, elle est exposée aux intempéries, aux grandes variations de température et à la pollution. À ce lot s’ajoutent les mousses, les lichens et les algues qui se forment à sa surface. Pour préserver l’état de cette structure, des travaux d’entretien doivent être réalisés à intervalle régulier.

Outre le démoussage de la toiture, les petits défauts comme les tuiles cassées ou les joints endommagés devront également être corrigés. Cependant, il peut arriver que ces opérations ne permettent pas de redonner au toit son état d’antan. Dans une telle situation, sa réfection est à prévoir. Découvrez dans cet article les réponses aux questions les plus courantes sur ce procédé.

Pourquoi entamer des travaux de réfection de toiture ?

Nombreuses sont les raisons qui amènent un propriétaire à procéder à la réfection de la toiture de sa maison. En général, les travaux sont engagés lorsque celle-ci permet une infiltration massive d’eau. Le défaut d’étanchéité du toit est  principalement dû à la défectuosité des tuiles. Elles sont soit casées, soit devenues trop poreuses. Dans ce cas de figure, la réfection se matérialisera par le remplacement d’une partie ou de la totalité des tuiles. Pour cela, il est conseillé de solliciter les services de cette entreprise de couverture dans le 28.

En outre, les travaux peuvent être effectués à des fins purement esthétiques. C’est le cas lorsqu’ils sont destinés à donner une nouvelle image à la demeure. Néanmoins, sachez que les modifications de l’aspect extérieur sont strictement encadrées par les règles d’urbanisme. Pensez donc à vous renseigner sur ce qui est et ce qui n’est pas permis avant d’entamer la moindre chose.

Quand et à quelle fréquence rénover la toiture de son habitation ?

Les travaux de rénovation de toiture peuvent s’étaler sur quelques heures, une journée, voire des semaines. Pour préserver les autres composants du toit, il est donc préférable de ne les entamer que par beaux temps. L’idéal est d’agir à la fin de l’automne et en début de printemps. Assurez-vous qu’il ne pleuve pas au cours de la réalisation du chantier.

Par ailleurs, sachez que la fréquence à laquelle rénover sa toiture dépend de son ancienneté. Si elle est âgée d’une dizaine d’années, une réfection tous les 10 ans est à prévoir. Si elle fait plus de 10 ans, des travaux de rénovation sont à effectuer tous les deux ans. Enfin, si votre toit date de plus de 40 ans, sa rénovation a lieu tous les ans. Dans tous les cas, nous vous préconisons de vous fier à l’avis d’un spécialiste en travaux de toiture pour savoir si votre couverture a besoin d’être rénovée ou non.

Réfection de toiture : quelle est la démarche administrative à suivre ?

Comme toutes les opérations qui affectent l’extérieur de la demeure, la réfection de la toiture nécessite le dépôt d’une déclaration préalable des travaux. Le dossier sera déposé en mairie. Les autorités compétentes disposent de deux à trois mois pour répondre. Toutefois, si la réfection implique la modification du type de matériau de couverture, l’obtention d’un permis de construire est obligatoire. Avant d’opter pour tel ou tel revêtement du toit, nous vous conseillons de consulter le Plan Local d’Urbanisme ou PLU de votre région. En effet, ce document peut imposer ou proscrire l’utilisation de certains matériaux.

Réfection de toiture : quels sont les travaux que cela implique ?

La réfection de toiture peut revêtir deux formes différentes. Elle peut être partielle lorsqu’elle implique le remplacement d’une partie des tuiles. Par contre, la réfection est totale lorsqu’elle se porte sur la totalité de la surface du toit. Cependant, des travaux annexes peuvent accompagner la rénovation du toit. On peut par exemple profiter de cette occasion pour :

  • Rénover la charpente
  • Remettre à niveau le système d’isolation
  • Installer un écran de sous-toiture
  • Remplacer la panne sablière
  • Réparer les gouttières

Dans tous les cas, le recours aux services d’un couvreur professionnel est préconisé.