logement

Comment réduire la consommation énergétique d’un logement ?

Contrôler et réduire la consommation énergétique de son logement est une préoccupation permanente pour tout propriétaire. Pour y arriver, il faut adopter certaines bonnes habitudes, choisir des équipements peu gourmands, revoir la source d’énergie utilisée ou parfois faire des travaux pour renforcer l’isolation du bâtiment. Découvrez ci-dessous comment réussir à baisser la consommation énergétique de votre logement.

Exploitez au maximum l’énergie solaire

Lorsque vous êtes connecté au réseau électrique, les factures d’électricité sont en général élevées. Ceci est en grande partie dû au chauffage qui représente 60 à 65 % de la consommation énergétique des ménages. En installant un kit panneau solaire chez soi on peut réduire sa facture énergétique. Il s’agit donc d’opter pour une énergie renouvelable. Il y a en tout, cinq types d’énergie renouvelable : l’énergie solaire, l’énergie éolienne, l’énergie hydraulique, l’énergie biomasse et l’énergie géothermique.

L’énergie solaire est la plus répandue et la plus utilisée par les ménages. Ainsi, à l’aide des panneaux solaires contenus dans le kit, vous pourrez capter l’énergie solaire. Vous pourrez ensuite l’utiliser pour alimenter en électricité vos appareils électroménagers, réduisant ainsi de façon considérable votre consommation énergétique. Avec certains modèles, vous pourrez aussi stocker l’excédent d’énergie électrique produite en journée et non utilisée grâce à des batteries. Ainsi vous pourrez la réutiliser la nuit ou en temps de faible ensoleillement.

Si vous faites le choix de régler uniquement le problème de la consommation d’énergie liée au chauffage, vous pouvez juste installer un système à énergie solaire thermique ou thermodynamique. Ainsi, vous pourrez produire de l’eau chaude sanitaire et chauffer votre logement tout en réalisant près de 70 % d’économie sur votre facture d’électricité.

Optez pour des équipements électriques peu gourmands

Avant d’acheter vos appareils électriques, prenez soin de vérifier l’étiquetage énergétique qui indique sa classe énergétique de consommation. Faites le choix des appareils électroménagers ou multimédias étiquetés A ou B.

Même si vous avez des appareils peu gourmands en énergie, vous devez néanmoins adopter des comportements responsables comme :

  • utiliser les appareils électroménagers pendant les heures creuses
  • éteindre la lumière quand vous quittez une pièce
  • éteindre les appareils au lieu de les mettre en veille
  • chauffer le logement uniquement quand vous êtes présent
  • utiliser des ampoules LED plutôt que des ampoules classiques ou fluocompactes
  • baisser le chauffage la nuit et fermer les fenêtres quand il est en marche.

En plus de toutes ces mesures, vous pouvez aussi utiliser un système domotique afin d’optimiser votre consommation énergétique, en contrôlant même à distance tous les équipements de votre logement.

Un autre aspect important consiste à doter votre logement d’ouvertures suffisantes côté sud, de manière à réaliser des économies d’énergie considérables en hiver. En effet, une orientation optimale des ouvertures du bâtiment réduit en moyenne de 30 % la facture énergétique, selon les professionnels.

Pensez également à dégivrer les réfrigérateurs et congélateurs régulièrement et à installer des éclairages à minuterie si possible. Par ailleurs, au lieu d’une chaudière classique qui consomme trop d’énergie, vous pouvez opter pour une pompe à chaleur air-air ou air-eau ou une chaudière basse température ou à condensation.

Améliorez l’isolation de votre logement

L’un des moyens les plus évidents pour réduire de manière significative votre consommation énergétique est de renforcer l’isolation de votre logement. Prenez l’initiative de faire réaliser un Diagnostic Performance Énergétique (DPE) du bâtiment par un professionnel agréé. Le bilan énergétique qui sera fourni par le diagnostiqueur vous indiquera avec précision les améliorations à faire.

Il faut noter que pour réaliser des économies d’énergie jusqu’à hauteur de 60 % l’année, les travaux pour renforcer l’isolation doivent prendre en compte :

  • l’installation de double ou triple vitrage ;
  • l’isolation thermique des murs à l’intérieur comme à l’extérieur ;
  • l’isolation des combles ;
  • l’installation d’une ventilation mécanique contrôlée double flux.

En tenant compte de ces astuces, vous réduisez considérablement les pertes d’énergie. Cela impactera positivement vos factures énergétiques.