Comment réaliser une terrasse en béton ?

La confection d’une terrasse en béton se base principalement par la réalisation d’une dalle de béton en extérieur. Pour ce faire, il est important de savoir organiser les tâches et de bien préparer le sol. Pour couler un béton, il faut avant tout creuser la surface en question, mettre une couche de gravats et de sable et enfin dresser le coffrage.

Les différentes étapes à suivre pour confectionner une dalle en béton en extérieur

  1. Préparation du terrain

Tout d’abord, il faut procéder au nivelage de la surface et à la délimitation de la dalle en plaçant des piquets en bois aux quatre coins, puis de les relier par une corde.

  1. Creusage du sol

Une pelle suffit pour une surface n’excédant pas 10 m2. Par contre, s’il s’agit d’une surface importante, l’utilisation d’une mini pelle, disponible en location, s’impose.

La profondeur se calcule par l’addition de l’épaisseur du lit de graviers (environ 8 à 10 cm pour une dalle avec ferraillage), l’épaisseur du ferraillage et aussi la couche de béton (15 cm environ pour une dalle avec ferraillage).

La confection d’une dalle renforcée par un ferraillage se procède comme suit : étaler un lit de gravats sur 10-12 cm d’épaisseur et bien les répartir sur la totalité de la superficie avec un râteau. Puis mettre dessus un composé de sable et de graviers d’une épaisseur de 3 à 5 cm environ. En dernier lieu, il faut rendre compact le tout à l’aide d’une dame manuelle ou d’une dameuse pour une grande superficie.

  1. Installation du hérisson

Cela consiste à mettre une couche de graviers au fond de la dalle pour plus de résistance et de stabilité à la dalle.

  1. Dressage du coffrage

Des planches d’une largeur correspondant à la profondeur de la dalle et d’une épaisseur de 27 mm sont nécessaires. Il faut placer les planches sur le sol creusé et utiliser un niveau à bulle pour vérifier le niveau de coffrage. S’il s’agit d’une terrasse non couverte, il est recommandé que le coffrage soit légèrement en pente pour qu’il ne retienne pas les eaux de la pluie. Envelopper ensuite la totalité du fond du coffrage par un film en polyéthylène pour qu’il n’y ait des remontées d’humidité.

  1. Pose des joints de dilatation

Cela évitera la fissure éventuelle. Pour cela, quadriller l’endroit où la dalle se pose en espaçant les joints de dilatation de 1,80 m. A laisser durcir avant de couler la dalle.

  1. Mise en place de ferraillage

Celui-ci doit être surélevé en plaçant des petites cales pour poser le treillis. Il faut une marge de 3 cm entre le coffrage et le treillis. S’il y a des joints de dilatation, le treillis doit être découpé en morceaux.

  1. Évaluation du béton nécessaire

Le volume total de béton à couler en m3 détermine principalement le coût d’une terrasse en béton. Ce volume est obtenu en multipliant la superficie en m2 et la hauteur (ou la profondeur) en m de la dalle.

Sachant qu’une dalle renforcée par ferraillage a besoin d’un béton de 350 kg par m3, correspondant à 350 kg de ciment, 630 kg de sable fin, 700 kg de gravillons et 175 litres d’eau.

  1. Gâchage du béton

Il s’agit de mélanger à sec le ciment (1), le sable (2) et les gravillons (3) puis de faire au centre un trou pour verser de l’eau petit à petit jusqu’à obtention d’une pâte onctueuse.

  1. Coulage de la dalle de béton

Étaler le béton préparé sur la dalle et l’égaliser à l’aide d’une grande règle de 2 m. Lisser en procédant aux mouvements circulaires la surface avec une taloche et laisser sécher avant de décoffrer. Il faut attendre 1 à 2 mois pour poser un revêtement.