Ce qu’il faut savoir sur le ponçage de parquet

Le parquet est devenu très populaire ces dernières années. Ce revêtement de sol est certainement le plus chaleureux, mais il nécessite de l’entretien. Il requiert, en effet, un soin particulier afin de préserver sa beauté d’antan. Le ponçage est la technique la plus utilisée pour donner un coup de jeune à ce type de sol. Le présent dossier met en avant les détails à savoir à propos de cette technique.

En quoi consiste le ponçage de parquet ?

Le ponçage de parquet permet avant tout d’obtenir une surface absolument lisse, plane et propre. Ce procédé s’applique sur les parquets abîmés ou anciens. Il est aussi efficace pour supprimer les taches ainsi que les anciennes finitions. Il s’agit d’un passage obligé dans le cadre d’une restauration du plancher. Il élimine notamment les rayures, les trous et les fissures. Cette étape peut être obligatoire si elle précède la vitrification. En ponçant le parquet, on élimine toutes les salissures qui y sont incrustées. On obtiendra ainsi un sol beaucoup plus brillant.

Les méthodes utilisées varient en fonction du type de parquet. Avant l’opération, il y a la phase préparatoire. L’apprenti bricoleur doit se munir d’une ponceuse, comme une ponceuse vibrante, une ponceuse à bande, etc. Il aura aussi besoin d’une meuleuse d’angle ou bordureuse ainsi que d’abrasifs. Ces derniers doivent être adaptés à la ponceuse. Il faudra d’ailleurs s’équiper de matériels de protection, comme le masque, les lunettes, les gants et une protection auditive. Une fois prêt, l’individu effectuera un dépoussiérage soigné du sol pour éliminer les saletés. Ensuite, il faudra dégager les meubles présents dans la pièce afin d’éviter qu’ils soient pleins de poussière.

Pourquoi confier l’opération à un pro ?

L’aspect esthétique dépendra de la qualité du travail. C’est la raison pour laquelle il est préférable de solliciter les services d’un professionnel. Il garantira une meilleure protection de parquet, tout en garantissant un travail réalisé dans les règles de l’art. Il dispose d’un outillage performant pour assurer l’opération de A à Z. Il maîtrise également les différentes techniques de rénovation, quel que soit le type de parquet. Soucieux du rendu final de la réalisation, il n’hésite pas à prendre les précautions nécessaires. Les entreprises spécialisées dans le domaine possèdent les compétences requises pour poncer tous les types de planchers. Elles travaillent avec des ponceuses à bande professionnelles pour garantir la qualité de l’intervention.

Ces professionnels sont à l’écoute des souhaits des clients afin de satisfaire leurs attentes. Par exemple, ils réalisent les finitions demandées (vernie, teintée, cirée, etc. ). Concernant les coûts des travaux, ils englobent la main-d’œuvre, les frais de déplacement et les moyens humains ainsi que les matériels utilisés pour les travaux. Il faut aussi calculer le prix en fonction des dimensions de la pièce à traiter. Cela peut varier entre 18 et 35 euros le mètre carré. Le nettoyage et la protection du plancher figurent de même sur les dépenses à prévoir. Pour connaître le coût exact des opérations, il est plus prudent de demander un devis. Des prestataires n’hésitent pas à se déplacer à domicile pour réaliser un diagnostic et estimer les coûts des travaux.