Quelques idées pour le financement de vos travaux de construction

Construire, rénover ou réaménager la maison demande la préparation d’un budget conséquent. Cet aspect financier constitue l’un des premiers et principaux barrages pour accéder à la propriété immobilière, ou pour optimiser le confort de vie. Heureusement, nombreuses sont les solutions proposées par les établissements financiers : dont principalement différents types de crédits au choix.

Le crédit travaux

Dans la recherche de financement pour des travaux de rénovation, de construction ou d’aménagement, il est possible d’effectuer une demande de crédit en Belgique. Il s’agit principalement d’un crédit travaux, ou dans certains cas, selon l’établissement financier, un crédit travaux de rénovation.

Le crédit travaux fait partie de la grande famille du crédit à la consommation. C’est un prêt affecté, c’est-à-dire que la somme accordée par la banque sera utilisée uniquement pour le financement de vos travaux de construction. Le débiteur devra justifier les dépenses effectuées et le déblocage de la somme dépendra de la réalisation ou non desdits travaux.

Les crédits subventionnés

En terme général, les travaux liés à la rénovation énergétique sont les travaux faisant principalement l’objet d’une aide accordée.

Néanmoins, sous certaines conditions, il est possible d’obtenir de l’aide ou une subvention. C’est notamment le cas du Prêt d’Accession Sociale, accordé à des ménages ayant des revenus modestes, pour des travaux d’un minimum de 4000euros.

Le Prêt à Taux Zéro proposé par l’État est également une forme de prêt, destinée aux personnes ayant des ressources limitées. Il permet d’acquérir un logement ancien à rénover.

Et enfin, pour rénover un logement dont la propriété est déjà acquise, il est possible de recourir au prêt à l’amélioration de l’habitat auprès de la Caisse d’allocations familiales. Cette formule est destinée aux bénéficiaires d’une prestation familiale et peut financer jusqu’à 80 % des travaux dans un plafond de 1 067,14 euros.

Le crédit immobilier

À côté des prêts subventionnés et du financement personnel, il est également possible de souscrire un crédit bancaire classique.

Dans le cas d’un crédit immobilier, souscrit pour l’achat d’un bien immeuble, il est possible de consacrer une partie du crédit aux travaux importants que requiert le logement. Dans ce cas, la capacité d’emprunt pourrait se trouver limitée, cependant, les taux pourraient être d’autant plus avantageux.

Le choix de la formule est particulièrement important, car les possibilités du débiteur y sont développées. Le crédit immobilier peut concerner par exemple l’achat d’un terrain et la construction d’un logement par la suite.

Le prêt personnel

Il existe plusieurs formes de prêts. Le choix dépend des besoins et des dépenses à effectuer. Le prêt personnel est une forme de crédit à la consommation. Avec un prêt personnel, les dépenses ne sont pas prédéfinies à l’avance. Cela signifie que l’emprunteur peut gérer le budget qui lui est accordé à sa guise. Les travaux de construction peuvent engager plusieurs types de dépenses. Cette liberté de gestion et d’affectation pourrait être pratique.

Le prêt personnel est souple et simple, par contre la somme accordée est très limitée. Il s’agit également d’un crédit à court terme, à l’encontre du crédit immobilier.