Quel type de carrelage pour la salle de bain ?

Bien qu’elle soit souvent la pièce la plus petite de la maison, la salle de bain fait partie des endroits les plus fréquentés. En conséquence, il est important d’en prendre bien soin et d’en optimiser le niveau de confort, pour que les différents habitants de la maison puissent s’y sentir à leur aise autant de fois qu’ils s’y rendent. Le type de revêtement fait partie des éléments qui conditionnent ce niveau de confort, et en termes de revêtement, le carrelage est l’une des solutions les plus adoptées. Vous devez effectuer une rénovation de salle de bain, et vous vous demandez quel type de carrelage choisir ? Suivez le guide !

D’abord, quel est l’intérêt d’opter pour ce type de revêtement ?

En termes de revêtement pour les sols et murs de salles de bain, le carrelage est loin d’être la seule possibilité envisageable. Si ce type de revêtement est aussi plébiscité de nos jours, c’est en raison des multiples avantages qui sont liés à son choix. L’un des principaux atouts du carrelage, c’est son caractère esthétique. Que ce soit pour une construction nouvelle ou pour une rénovation de salle de bain, choisir de revêtir les murs et le sol avec des carreaux comme le fait cette entreprise de salle de bain à Bordeaux vous donne l’assurance d’en rendu visuel beau, attractif.

De plus, le choix du carrelage vous permet d’envisager plusieurs possibilités de personnalisation, pour une salle de bain décorée de façon très originale. Cet atout n’est cependant pas le seul : miser sur des carreaux comme revêtement pour la salle de bain constitue aussi une solution économique, que ce soit dans le cadre d’une construction nouvelle, ou pour la réalisation de travaux de rénovation de salle de bain. En effet, le caractère étanche des carreaux assure une protection efficace des murs et du sol, et leur évite une dégradation précoce.

De fait, le carrelage de la salle de bain constitue un gage de durabilité, et vous évitera des rénovations intempestives, avec tout ce que cela implique d’un point de vue financier ! Par ailleurs, le carrelage est étant extrêmement solide, il réduit les risques de chute pendant la douche. Cela dit, afin de profiter au mieux de ces différents avantages, il faut pouvoir faire un choix de carreaux réellement adaptés si vous devez effectuer des travaux de rénovation de salle de bain. Voici l’essentiel à savoir dans ce cadre.

Quels choix de carreaux pour la rénovation de salle de bain ?

De façon générale, il est fortement recommandé de choisir un carrelage au coefficient élevé pour la norme UPEC, qui tient compte de l’usure, de la résistance aux produits chimiques, mais aussi à l’eau. Pour un carrelage destiné au sol de la salle de bain, il est préférable de miser sur des modèles très peu glissants, afin de limiter encore plus les risques de glissades à la douche. Pour une rénovation de salle de bain, les spécialistes recommandent les carreaux respectant la norme PEI, qui garantit un carrelage anti-dérapant. Cette norme va de A à C, les modèles C étant les plus anti-dérapants.

La faïence est déconseillée pour le carrelage du sol : assez fragile, elle ne supporte pas les charges lourdes et a tendance à s’ébrécher facilement. Pour un carrelage mural par contre, ou pour le revêtement d’un tablier de baignoire, la faïence fait partie des meilleurs choix possible, et sera de plus bel effet. Pour une rénovation de salle de bain économique et un entretien facile, vous pouvez procéder au carrelage des 2/3 de la hauteur des murs, et compléter avec de la peinture anti-humidité.