Les principaux critères de sélection d’un enfonce-pieux

L’utilisation d’un enfonce-pieux s’est beaucoup démocratisée, surtout dans les milieux hostiles. Il s’agit d’un outil innovant qui comporte de nombreux avantages. Bien entendu, le choix d’un tel engin n’est pas anodin. Voici les principaux critères de sélection d’un enfonce-pieux.

Le poids, la taille et la maniabilité de l’enfonce-pieux

Le choix d’un enfonce-pieux se fera en fonction de différents paramètres, faciles à retenir. Il s’agit du poids et de la taille de l’engin. Idéalement, il doit être à la fois léger et facile à manœuvrer. Il suffit de se référer à la fiche descriptive fournie par le fabricant pour vérifier ces caractéristiques. Plus concrètement, il est préférable d’utiliser un enfonce pieux thermique sur des terrains difficiles d’accès. Il est plus maniable par rapport aux autres engins automoteurs. L’utilisation d’un enfonce-pieux hydraulique est une autre option envisageable, surtout sur un terrain facile d’accès pour un tracteur. Il faudra juste s’assurer que le modèle choisi dispose d’une capacité hydraulique suffisante.

En général, on utilise un enfonce-pieux pour mettre en place des piquets et des pieux sur un terrain plat. Parfois, les travaux peuvent être pharaoniques. Heureusement, des engins ont été fabriqués pour accélérer la réalisation des travaux. En même temps, la qualité des ouvrages est assurée. C’est notamment le cas de l’enfonce-pieux doté d’un moteur thermique. À la fois puissant et pratique, il permet d’enfoncer plus rapidement et plus facilement des piquets. D’ailleurs, dans le cadre des activités marines, cet outil est très utilisé. Il en va de même pour les engins pneumatiques. Effectivement, en optant pour ces machines, il faut parfois procéder à une opération de lançage. C’est une étape incontournable pour réaliser les pré-trous.

La fréquence d’utilisation et le diamètre des pieux à enfoncer

Disponibles sous différents formats, les enfonce-pieux répondent à des besoins spécifiques. En général, ils permettent d’enfoncer les tubes de barrières routières. Il peut également s’agir de profilés, clôtures, panneaux et autres types de poteaux. Le choix de l’engin doit se faire en fonction de la fréquence d’utilisation. Légers et économiques, les enfonce-pieux thermiques sont préconisés pour réaliser des petits travaux de terrain. Ils pèsent généralement entre 13,5 et 18,5 kg. Pour réaliser des tâches ponctuelles, plus laborieuses, mieux vaut opter pour un enfonce-pieux thermiques plus puissants. Il fonctionne de manière autonome. De plus, il raccourcit les délais de réalisation des travaux d’enfonçage.

Le diamètre des pieux à enfoncer constitue l’un des critères à considérer au moment de l’achat. Le marché propose des modèles polyvalents, qui s’adaptent aux différents besoins. Certes, ils sont plus onéreux. Toutefois, leurs fonctionnalités s’avèrent très intéressantes. Pour diverses raisons, les engins professionnels sont à préconiser. Ils sont à la fois durables et performants. Les enfonce-pieux les plus évolués peuvent enfoncer jusqu’à environ 500 piquets par litre d’essence. Bon à savoir, les piliers (en bois ou en acier) ayant une section de moins de 100 m sont compatibles avec tous les types d’enfonce-pieux. Les modèles thermiques sont à privilégier pour des enfoncements inférieurs à 1 mètre. Au-delà, il est préférable d’opter pour des engins pneumatiques. En tout cas, l’équipement utilisé doit garantir un enfoncement stable et rapide.