Focus sur la plinthe et son utilité pour la construction d’une maison

Dans le domaine de la construction, plusieurs éléments sont à prendre en considération. La plinthe en fait partie. Elle a une fonction bien précise que la majorité des gens ne connaissent pas forcément. De ce fait, il peut être intéressant de savoir ce que c’est vraiment. Mais surtout de savoir que plusieurs choix sont possibles.

La plinthe : à quoi sert-elle ?

La plinthe est, en quelque sorte, une protection. Elle sert à recouvrir le bas des murs pour éviter qu’il s’abîme ou se salisse facilement. L’utilisation de la plinthe est très pratique pour éviter que les matériels de nettoyage, comme la brosse, le balai ou l’aspirateur, ne détériorent la partie inférieure des murs. Située entre le mur et le sol, la plinthe évite que l’humidité de celui-ci n’atteigne le mur notamment, lorsqu’on passe la serpillère. Mis à part son rôle protecteur, la plinthe est aussi très pratique pour dissimuler les fils électriques. En procédant ainsi, plus besoin de réaliser des travaux de creusement et de rebouchage au niveau des murs. Ce qui fait gagner énormément de temps et permet d’économiser de l’argent.

La plinthe peut également avoir une fonction décorative. En effet, dans la finition des murs et du sol, on constate souvent un rendu disgracieux au bas des murs. De même, lorsqu’on pose un papier peint. Pour cacher ces petites imperfections qui peuvent déranger la décoration, il est pratique de mettre en place une plinthe. Pour le papier peint, par exemple, elle apporte une découpe parfaite de celui-ci sur le bas des murs. La plinthe constitue également une transition entre le mur et le sol. Ce qui est assez agréable à regarder. Lorsqu’elle est bien travaillée, la plinthe peut donner l’impression d’encadrer le sol pour le rendre plus élégant. Dans ce cas, le choix de couleur et de matière est très important.

Zoom sur les différentes sortes de plinthes

Que ce soit pour une rénovation ou une construction, la mise en place d’une plinthe est toujours pratique. Quel que soit le type de revêtement de sol qu’on a choisi, il est important de choisir la plinthe qui y est adaptée. En tout cas, elle servira toujours à protéger les fondations de la maison en intérieur ou en extérieur. Pour un revêtement de sol en PVC, la plinthe en PVC blanc convient très bien. Pour ceux qui ont un intérieur en parquet, la plinthe en bois constitue une bonne option, qu’il s’agisse de parquet stratifié, flottant ou contrecollé.

Pour du béton ciré ou lissé, il est possible de choisir une plinthe conçue avec la même matière. C’est-à-dire du béton. Les plinthes en bois quant à elles conviennent plus pour les moquettes. Évidemment, il est possible de choisir entre du bois brut ou du composite. Le choix de la plinthe peut également dépendre de la pièce dans laquelle elle va être placée. Pour les pièces comme la cuisine et la salle de bain, la plinthe en carrelage est une meilleure option. Elle constitue aussi un joint efficace pour un extérieur. Effectivement, elle permet de nettoyer facilement la terrasse sans risquer de tacher le bas des murs.