Changer son escalier : comment faire le bon choix

Dans une maison à étage, l’escalier figure parmi les parties les plus empruntées. Mais en plus d’être un endroit de passage fréquent, celui-ci est particulièrement visible dans un intérieur. Ainsi, dans le cadre de la rénovation de la maison, cet édifice doit être choisi avec grande minutie. En effet, il doit à la fois être fonctionnel et esthétique. Mise au point !

Zoom sur les différents types d’escaliers d’intérieur

L’escalier d’intérieur se décline sous différentes formes. Chaque modèle a ses propres avantages et inconvénients qu’il vaut mieux connaître avant de faire son choix. Le grand classique, c’est l’escalier droit. Ne suivant qu’un seul et unique axe, ce dernier est facile à concevoir et à mettre en place. Il offre un réel confort d’utilisation et est plus abordable. Son point faible, c’est qu’il n’est pas fait pour les pièces étroites, car il demande beaucoup d’espace à la base. Très esthétique, l’escalier quart tournant, celui en forme de « L », offre un gain de place considérable aussi bien en largeur qu’en longueur. L’angle peut se trouver à l’arrivée, au départ ou bien en milieu.

L’autre version de l’escalier tournant est le modèle demi tournant ou deux-quarts tournant, celui qui forme un angle de 180°. Ce dernier comprend trois volets de marches et deux angles. Moins encombrant, il peut être installé dans le coin d’une pièce. Il y a enfin l’escalier hélicoïdal ou circulaire. Ce type d’édifice ne repose sur aucun mur. Il peut être autoporteur ou bien en colimaçon sur des marches maintenues contre un mât central. C’est le modèle qui permet le plus grand gain de place. Toutes les marches s’organisent, en effet, autour d’une seule et unique colonne centrale. Ne demandant aucun support contre le mur, cet édifice peut être installé partout. Toutefois, il est moins pratique, car il ne permet pas de transporter des objets de volume important.

Les critères clé pour faire un choix avisé

Changer d’escalier, c’est notamment l’occasion de donner une nouvelle ambiance à son intérieur. Autant le choisir avec grande attention pour avoir un résultat impeccable. Plusieurs critères doivent être pris en considération. Parmi d’autres, les plus importants sont la sécurité et le confort d’utilisation de l’escalier. De plus, afin d’opter pour un escalier design, il faut tenir compte de la configuration de la pièce, de la décoration intérieure ainsi que de la place disponible. Bien entendu, toutes les décisions sont à prendre en fonction du budget.

Les utilisateurs disposent également d’un panel de choix en termes de matière. Ce qui nécessite aussi une attention toute particulière, car cela influe d’une manière considérable sur l’apparence et sur le coût. D’abord, le bois convient à tous les types d’intérieurs en raison de la large variété d’essences disponibles. Il a également le mérite d’être abordable. Pour ce qui est de l’escalier en acier, ce dernier est facile à monter. Son prix est tout à fait raisonnable et il ne demande que peu d’entretien et est très résistant. L’option la plus modulable est l’escalier en béton. Celui-ci est entièrement personnalisable pour s’adapter à tous les besoins. Il est enfin possible de choisir un escalier en verre ou en pierre.